Un Autre Journal

UN AUTRE JOURNAL

atelier / édition / exposition / films

 

«Percer dans notre rapport aux souffrances psychiques et créer une passerelle entre monde intérieur et extérieur.»

 

Avant d’être un atelier de photo, Un Autre Journal est une recherche à la frontière entre malade et sain, artiste et amateur.Des regards puissants qui font tomber des barrières. Des sensations sans catégorie. Une passerelle fragile entre monde intérieur et extérieur. Un cri intime.

«Le poids des maux, le choc des photos, le monde, le temps, la vie. Aucun autre journal ne vaut l’Autre Journal, le nôtre. Aucun autre journal ne montre comme le nôtre ce qu’est vraiment le monde dans la tête des gens. En tout cas dans la nôtre. Expérimentalement. Peut-être chaque journal le montre-t-il à sa manière, mais ce journal-là a été fait par des gens tous touchés par un mal invisible, qui porte à voir le monde autrement. Des maux invisibles affectent l’expérience vécue, le vécu du temps, le style même de l’être-au-monde.»

Professeur Jean Naudin - extrait de la Postface du livre Un autre Journal - 4 ans de Folie

Les diaporamas sonores réalisés pendant les ateliers :

Le projet est né de la rencontre entre le photographe Stephanos Mangriotis, l’infirmière Carole Coquantif et la psychiatre Charlotte Lenoir autour d’un désir commun de proposer un espace d’expression qui dépasse le simple atelier occupationnel.

Chaque participant est muni d’un appareil photo argentique pour photographier au quotidien. Des rencontres hebdomadaires, hors des institutions psychiatriques, sont organisées pour regarder les tirages de lecture et en discuter. Ensemble, nous créons ainsi une oeuvre collective sous forme de journaux papier, d’expositions ou de diaporamas sonores.

Un Autre Journal se pense comme un outil servant à exprimer la complexité de la souffrance psychique par l’image et le texte poétique, en la diffusant au grand public. Il se distingue d’un atelier occupation­nel d’art-thérapie parce qu’il porte une exigence artistique en s’inscrivant dans une dynamique de long-terme.

Le fait de ne pas se réunir dans des institutions psy­chiatriques mais de se retrouver plutôt dans d’autres espac­es est l’un des partis-pris du projet depuis le début.Les rencontres se sont tenues dans différents lieux depuis 2012 : Le Groupe d’Entraide Mutuelle «Nomades Célestes» à la rue Curiol, le lieu de création et galerie «La Compagnie» à Belsunce et, récemment, l’espace de travail mutualisé «le K114» sur la rue de Rome. Des sorties à l’extérieur sont aussi organisées en centre-ville ou aux alentours de Mar­seille.

«La photo prenait de plus en plus mon temps éveillé et je gobais plus trop de cachets mais des pellicules qui sans le savoir remplaçaient mon traitement médical. Je dormais moins pour arracher au temps des images qui m’interpellaient.» - Wilfreed Obame (participant au projet) -

«L’atelier photo un Autre journal m’a permit de m’exprimer, d’échanger par de là mon regard sur ma maladie. Ça m’a aidé à sortir, à rencontrer et oublier le mal qui sévit en moi à ces moments là. J’ai découvert dans le projet, une façon de m’épanouir et de poser des mots et un regard autre sur ma maladie et sur mon quotidien. Ça m’a permis justement d’accepter plus facilement mon image.»- Abdel Ghani (participant au projet) -

Les auteurs :
ABDELGHANI DJAFRI / AMAR BOUNACHADA / ANDREA FRANZONI / CAROLE COQUANTIF /CHARLOTTE LENOIR / EZIO D’AGOSTINO / GALA DENIS / GUILLAUME WILLM / GUY / JOAO /JOSEPH YOUNES / KARIM / MANON / MANUELA BARTHELEMY / NADIA / NAÏMA / OLIVIER MASSONI / SÉVERINE MICHELI / STEPHANOS MANGRIOTIS / WILFREED OBAME / WISDOM CATYES

Un Autre Journal a été financé par l’AP-HM (2012 - 2016), l’ARS (2013 - 2016) et le CUCS (2014).

Stephanos Mangriotis a coordonné l’atelier de 2012 à 2015. Le poète Andrea Franzoni encadre depuis 2014 le travail d’écriture et, en 2016, le photographe Ezio D’Agostino a repris la coordination de l’atelier.